Participation à des groupes de travail


 

Groupe de travail sur l’utilité sociale de la médiation avec Professions Banlieues

L’association participe activement à ce groupe de travail qui permet de réfléchir au métier de médiateur, ses conditions d’exercice, et ses perspectives d’évolution. Depuis près de 20 ans, Profession Banlieue accompagne les femmes relais et plus largement les médiateurs sociaux pour la formation, la professionnalisation, la reconnaissance du métier.


Groupe de travail «soutien aux parents» de Bobigny

Depuis 2012, dans le cadre du Contrat Mieux Vivre Ensemble à Bobigny, l’association participe aux réunions animées par la Maison des Parents. Ces réunions rassemblent les partenaires intervenant dans le domaine du soutien la parentalité et ont permis de réengager le travail en commun autour des familles balbyniennes, d’élaborer des pistes de travail et de réfléchir à la notion d’autorité parentale.


L’Observatoire départemental des violences faites aux femmes

L’association participe au Comité de pilotage de l’Observatoire depuis plusieurs années. Ces réunions sont l’occasion de prendre connaissance des nouveaux dispositifs destinés à aider les femmes victimes de violences, car l’association est amenée à accompagner et orienter des femmes victimes de violence avec l’appui et le conseil du délégué Cohésion Police Population depuis de nombreuses années.


Groupe de travail avec les partenaires de GDF Suez

Dans le cadre de notre partenariat avec GDF Suez, nous participons à un groupe de travail portant sur la rencontre départementale de GDF, sur la création de fiche partenaires à GDF et sur la création d’une affiche GDF.Nous sommes partenaires avec GDF Suez dans le cadre de nos ateliers.


Groupe de travail sur l’éducation

La ville de Bobigny a mis en place des comités de pilotage (COPIL) et des ateliers autour de l’éducation.Ainsi les associations, les écoles, les institutions et les familles puissent travailler ensemble sur cette thématique prioritaire, autour de la réforme du rythme scolaire, les nouvelles technologies de la communication et de l’information et aussi la question de l’apprentissage des langues et notre structure a participé aux différentes réunions de ce groupe de travail.