Interventions dans les établissements scolaires de Bobigny


L'association intervient dans les établissements scolaires de Bobigny tels que les collèges : (Jean Pierre Timbaud et Auguste Delaune).

Dans les classes de 4ème, intervention de prévention et sensibilisation sur certaines pratiques néfastes qui affectent la santé morale et physique des femmes et des petites filles, comme l’excision, les mariages forcés et la polygamie, pratique interdites en France. Cette pratique, qui continue à perdurer dans le pays d’origine, a été longtemps considérée comme un rite de passage collectif du statut de fillette à celui de la femme. Aujourd’hui, elle est de plus en plus pratiquée individuellement sur des enfants en bas âge (des nourrissons de quelques jours) et sur des adolescentes françaises qui partent en vacances dans le pays d’origine.

Le rôle de l’association consiste à intervenir auprès des collégiens et des collégiennes afin de leur expliquer l’origine de l’excision pratiquée dans les pays concernés (l’Egypte, l’Afrique de l’Ouest, le Yemen, le Soudan, l’Ethiopie et l’Arabie Saoudite,…), le but et les risques néfastes (douleur aigue avant la cicatrisation complète, infection, hémorragie, manque d’élasticité, diminution de plaisir, difficulté d’accouchement-déchirure, traumatisme morale et physique,…) le rappel à la loi et la réparation par la chirurgie du clitoris. La directrice de l’association parle de son expérience et aussi de sa réparation professeur Foldès de la clinique Louis XIV de Saint-Germain-en-Laye.

Sur le mariage forcé et la polygamie, nous aborderons l’origine de ces deux pratiques, les pays concernés, le but et les conséquences, les personnes ressources vers qui les jeunes filles en cas de danger peuvent s’adresser (assistantes sociales scolaire, l’infirmière scolaire, les associations, les professeurs, le juge aux enfants, etc.…), les aides apportées par les institutions et le rappel à la loi.

Sont utilisés des supports afin de mieux expliciter le sujet concernant les pratiques traditionnelles comme : le film documentaire « Bilakoro », ou bien « Mooladé » qui abordent, et ce afin d’ouvrir le débat avec les élèves pour qu’ils comprennent qu’ils serait indispensable de mettre un terme à ces pratiques traditionnelles néfastes interdites sur notre territoire français. Madame SANGARE aborde son expérience de femme issue de foyer polygame et de son divorce.